Crucifix et salle municipale

Le maire de Wandignies-Hamage, dans le Nord, entendait laisser le crucifix, fixé sur le mur du local municipal servant de cantine scolaire pour l’Ecole publique.

Une militante de la Libre Pensée a porté l’affaire devant le Tribunal
administratif de Lille. Celui-ci a exigé le retrait du crucifix dans une salle municipale.

Le Maire a refusé d’obtempérer et a fait appel de la décision.

La Cour d’Appel de Douai a rejeté la requête de la Municipalité et confirmé le premier jugement en référence explicite à la loi de 1905.

Annonces

  • 113ème anniversaire de la loi de Séparation

    Le groupe LAICITE AUJOURD’HUI poursuivra ses travaux un mercredi de janvier (à préciser)

    Cycle "Genèse de l’idée de liberté de conscience" : l’apport de Jean Bodin, philosophe et juriste.

    Joyeuses fêtes à chacune et à chacun