En Irlande le blasphème est passible de 25.000 € d’amende.

Entrée en vigueur le 1er janvier, la nouvelle loi qui fait du blasphème une infraction punie d’une amende pouvant aller jusqu’à 25.000 euros.

Le ministre de la Justice irlandais Dermot Ahern a précisé que selon la Constitution de 1937 toute "publication ou déclaration de nature blasphématoire, séditieuse ou indécente est un délit punissable par la loi", ce qui ne pourrait être contesté que par un référendum.

Cependant, pour Atheist Ireland (l’Irlande Athée), défenseur d’"une Irlande rationnelle, éthique et laïque", "les lois religieuses médiévales n’ont aucune place dans une république moderne et laïque où les lois devraient protéger les gens et non les idées" et devraient être retirées de la constitution les références à Dieu, ainsi que les clauses qui interdisent en pratique aux athées de devenir président ou juge, puisqu’ils doivent prêter serment devant Dieu.

Voir en ligne : 25 blasphèmes selon Atheist Ireland (en anglais)

Annonces

  • Prochaine réunion

    Le groupe LAICITE AUJOURD’HUI poursuivra ses travaux le mercredi 8 novembre, 18-20 heures, à la maison des associations, 26 rue maréchal Foch à Concarneau.

    Thème du jour : à déterminer

    Questions d’actualité