Laïcité aux USA

Au printemps 2008, notre groupe de Concarneau s’est penché sur un article de M. Jean-Pierre Villain [1] , qui présente à partir de son expérience internationale une vision de la laïcité originale. Sa classification par niveaux de 0 à 3 peut se résumer ainsi :

- 0 : la laïcité s’oppose à la croyance,
- 1 : la laïcité génère la paix dans l’espace civil,
- 2 : la laïcité crée l’indépendance de l’état par rapport aux religions,
- 3 : la laïcité permet d’atteindre une valeur spirituelle.

L’auteur classe les Etats Unis au niveau 1 et la France au niveau 2.

Il s’en est suivi une discussion sur la réalité de la séparation de l’église et de l’état aux Etats-Unis tant ce pays nous adresse de signes de religiosité institutionnelle à travers ses serments sur la Bible, et ses appels constants à l’intervention divine, dont le plus généralement répandu « In God We Trust » figure sur sa monnaie qui circule partout dans le monde.

Quelques jours plus tard, en avril 2008, à l’occasion de son voyage aux Etats-Unis, le Pape a déclaré : « Ce que je trouve fascinant avec les Etats-Unis, c’est que ce pays s’est créé sur un concept positif de la laïcité » [2] .

Ce qui nous ramène quelques mois plus tôt, où dans son discours du Latran, le président Sarkozy avait lui-même appelé, à « l’avènement d’une laïcité positive, qui tout en veillant à la liberté de pensée, à celle de croire ou de ne pas croire, ne considère pas que les religions sont un danger, mais plutôt un atout » [3] .

Doit-on entendre dans les propos du président Sarkozy un état plus ouvert au religieux, plus favorable aux nouveaux mouvements spirituels, c’est-à-dire plus anglo-saxon ?

Qu’elle est donc la réalité de la laïcité aux Etats-Unis ?

Suite (...)

[1Directeur général de la mission laïque, conférence "La laïcité en France vue à partir de la laïcité dans le monde" organisée par le cercle de dracénie "Pensons par nous mêmes", 18 mars 2008.

[2Le Monde d’après Reuters, « Le pape fait l’éloge du rôle de la foi dans la vie américaine », 15/04/08.

[3Ce dernier avait décrit la laïcité à la française comme "épuisée" voire guettée par le "fanatisme" des laïques et souhaitait la voir évoluer vers une laïcité plus "positive", discours du Latran, 20 décembre 2007.

Annonces

  • Prochaine réunion

    Le groupe LAICITE AUJOURD’HUI poursuivra ses travaux le mercredi 5 avril, 18-20 heures, à la maison des associations.

    Thème du jour : Enseigner la laïcité

    Questions d’actualité

    Réunion suivante en mai : "le cléricalisme"