Anticléricalisme et laïcité

Un article de Jean-Michel Muglioni sur le site Mezetulle.

Dictionnaire Le Robert :

CLERICAL : 1/ relatif au clergé 2/ qui a rapport au cléricalisme (opinion des partisans d’une immixtion du clergé dans la politique)

Extrait :

Le sens de l’anticléricalisme laïque

La laïcité exclut qu’on fasse dépendre les institutions et les lois de la République des croyances religieuses des hommes : ce principe de séparation du religieux et du politique n’implique aucune sorte d’athéisme ou d’agnosticisme. Au demeurant on sait qu’en France, au moment de son institution, la laïcité a été défendue par des protestants. Elle n’est pas le refus de la foi, mais le refus de voir l’Église des uns décider de la vie des autres, comme c’était auparavant le cas.

Il est certes irritant de voir certains des partisans de la laïcité la relier à l’athéisme, alors qu’elle signifie que la croyance ou la non croyance des uns ne doit rien imposer aux autres, mettant donc sur le même plan croyance et non croyance...

L’anticléricalisme est le refus de soumettre la croyance à l’autorité d’un clergé, laquelle est toujours plus politique que religieuse, plus temporelle que spirituelle. Or il se pourrait que si le message du Christ a un sens universel, il ait d’abord cette signification rigoureusement anticléricale...

Notre ami François, homme libre et résolument chrétien, féru de lectures bibliques, nous résumais sa position en ces termes : "Je suis chrétien, DONC je suis laïque, DONC je suis anticlérical"

L’ensemble de l’article sur le lien ci dessous.

Voir en ligne : http://www.mezetulle.net/article-qu...

Annonces

  • Prochaine réunion

    Le groupe LAICITE AUJOURD’HUI poursuivra ses travaux le mercredi 3 mai, 18-20 heures, à la maison des associations.

    Thème du jour : Le cléricalisme

    Questions d’actualité

    Réunion suivante en juin : "indivisible, laïque, démocratique et sociale"