Arbres de la laïcité détruits (suite)

Pour la troisième fois à Concarneau, l’arbre de la laïcité a été vandalisé. "Œuvre de jeunes ..." avait répondu le préfet il y a deux ans.

Mais que penser lorsque de tels actes se multiplient en France ?

JPEG

A notre connaissance, au-delà d’Angers, c’est aussi arrivé

- à Bordeaux,

- à Angoulême,

- au Havre,

- en Bresse : à Bruailles près de Louhans, à Saint-Usuge, à Dompierre-les-Ormes,

- à Parfouru-sur-Odon, dans le Calvados ...

Les signatures sont diverses : intégristes religieux, mouvements d’extrême droite ... à coup sûr, montagnes d’ignorance et de bêtise ...

Souvenons-nous qu’en juin, la stèle du chevalier de la Barre a été vandalisée.

Vincent Feltesse, président de la communauté urbaine de Bordeaux a réagi : "Aujourd’hui un tel acte montre combien défendre la laïcité n’est malheureusement pas neutre pour certains. Il suscite ignominie et lâcheté de la part de ceux qui cherchent à remettre en cause notre pacte républicain".

"Cet arbre représentait l’une des valeurs fondamentales de la République. S’y attaquer est un acte imbécile et inacceptable », déplore pour sa part le maire du Havre, Édouard Philippe.

S’y ajoutent, à la mi janvier, en Essonne (Source : Le Parisien)  :

- Boussy-Saint-Antoine

- Epinay-sous-Sénart

Romain Colas, maire PS de Boussy-Saint-Antoine, a dénoncé "un acte navrant" perpétré par des "délinquants" "antidémocrates", "lâches" et qui démontre "beaucoup de stupidité".

Christine Scelle-Maury, maire PS d’Epinay-sous-Sénart, a également déploré "un acte de sectarisme". A l’instar de Romain Colas, elle a annoncé son intention de porter plainte pour "destruction de bien public" et sa volonté de replanter cet arbre qui "n’est pas un symbole antireligieux mais représente la tolérance et la fraternité".


Communiqué de l’Observatoire de la Laïcité :

http://www.gouvernement.fr/sites/default/files/fichiers/communique_11.02.14.pdf

Annonces

  • Prochaine réunion

    Le groupe LAICITE AUJOURD’HUI poursuivra ses travaux le mercredi 6 décembre, 18-20 heures, à la maison des associations, 26 rue maréchal Foch à Concarneau.

    Thème du jour : Religions - société : paroles d’acteurs de terrain Vidéos

    Célébration 2017 de la loi de Séparation. Questions d’actualité