Célébration 2014 : arbre de la laïcité

Samedi 6 décembre, à 11 heures, place de l’hôtel de Ville, sous un ciel bleu, et en présence de nombreux élus concarnois et des environs, nous avons célébré le 109ème anniversaire de la loi de Séparation.

JPEG

Cliquer sur la photo pour l’agrandir

La décoration de l’arbre a été réalisée par les élèves de l’école de Keramporiel.

« Aujourd’hui, dans notre pays, montent l’extrême droite et l’intégrisme religieux : deux faces d’un même problème, deux courants qui s’autoalimentent dans une course folle à l’intolérance. Allons-nous laisser ces deux fléaux définir ce que sera notre avenir ? »

Sont intervenus :

- Madame Paulou pour l’ A.L.C.. Elle a pointé et justifié la présence du mot "laïque" dans l’article premier de notre constitution, au premier rang dans l’échelle des normes. Elle a terminé son propos par un appel poignant de femmes du Maghreb.

-  Monsieur Besombes, représentant M. le Maire de Concarneau, a présenté la place et l’importance de la laïcité dans le fonctionnement institutionnel local.

- Madame Ziegler, représentant le président du conseil général, a développé le « vivre ensemble » dans notre pays : privilégier le cogito au credo ... Elle cite Elisabeth Badinter :

« Clef de voûte de l’édifice républicain, la laïcité est le garant essentiel des libertés individuelles et de l’égalité des droits. Elle constitue, encore aujourd’hui, le fondement indispensable de l’harmonie sociale et de l’unité de la nation.

En défendant le droit absolu à la liberté de conscience, à la liberté l’expression et au libre choix, la laïcité contribue à la construction d’un humanisme moderne qui donne à chaque femme et à chaque homme un accès égal aux connaissances et aux responsabilités ; aux mêmes Droits et aux mêmes Devoirs. », puis Robert Badinter :

« Ce qui compte c’est l’unité spirituelle de la nation, ce qui compte, c’est la communion de destin. »

- La parole aux enfants :

- Camille, avec une grande assurance, a dit un poème de Jacques Prévost : La liberté

La Liberté,
Ce n’est pas partir, c’est revenir,
Et agir,
Ce n’est pas prendre, c’est comprendre,
Et apprendre,
Ce n’est pas savoir, c’est vouloir, …

- Rafaële avait choisi un texte de Rose Black : L’enfant de la liberté

… Moi je suis née pour aider
Pour filer comme le vent
Et aider les innocents
Il y en a qui sont nés
Pour être comme des oiseaux en cage
Et moi, oiseau du vent, faite pour les délivrer …

Après la remise à chaque enfant de deux figurines :

- un bonnet phrygien, symbole de la liberté et du civisme,

- une Marianne, symbole de la République, la cérémonie s’est conclue sur ces mots :

« L’actualité en France, en Europe et au-delà, nous montre combien s’impose d’urgence pour notre peuple, un authentique ressourcement aux principes fondamentaux de la République laïque. »

JPEG

A l’issue de la matinée, un pot fort sympathique a réuni les participants.

Deux jours plus tard

Une fois encore l’arbre a été vandalisé : tous les décors qui se trouvaient à portée de main ont disparu.

Annonces

  • Prochaine réunion

    Le groupe LAICITE AUJOURD’HUI poursuivra ses travaux le mercredi 8 novembre, 18-20 heures, à la maison des associations, 26 rue maréchal Foch à Concarneau.

    Thème du jour : à déterminer

    Questions d’actualité