Cléricalisme quand tu nous tiens !

De tous temps, le clergé - excepté quelques uns de ses membres - a œuvré pour « subordonner la société civile à la société religieuse » : " étendre à la société politique les règles et méthodes de l’Eglise" en utilisant " les armes spirituelles à des fins temporelles", en se servant du pouvoir politique pour chercher et souvent réussir " à imposer sa vision morale, individuelle ou collective" ( « Histoire de France » de Marc Ferro, O. Jacob 2001, chapitre "Le génie de la guerre civile" ).

Ainsi Pierre RAFFIN, o.p. évêque de Metz, ne peut s’empêcher d’appeler ses troupes, bien au-delà de l’expression citoyenne, à un combat politique soutenu contre la loi au sujet du mariage pour tous, prônant sa Vérité contre la volonté du peuple mise en œuvre par ses représentants … Comme s’il était propriétaire exclusif des valeurs de la famille !

Word - 18.2 ko
P. RAFFIN, mariage pour tous

Qu’il est difficile d’accepter la loi commune, qu’il est difficile d’accepter le jeu de la démocratie !

« Cette résistance devra tôt ou tard s’incarner dans des engagements concrets et elle a une dimension politique… » proclame-t-il.

Menace en direction de l’Etat ? Pour le moins un danger pour l’unité de la nation.

Trois personnalités lui répondent :

Word - 72.1 ko
Réponse à P. RAFFIN

Culotté, ce prélat rémunéré sur fonds publics ! Non ?

P.B.

Annonces

  • Prochaine réunion

    Le groupe LAICITE AUJOURD’HUI poursuivra ses travaux le mercredi 5 avril, 18-20 heures, à la maison des associations.

    Thème du jour : Enseigner la laïcité

    Questions d’actualité

    Réunion suivante en mai : "le cléricalisme"