Ecoles musulmanes

Tours , le 20 janvier 2012

Communiqué de presse.

Les Chrétiens pour une Eglise Dégagée de l’Ecole Confessionnelle (C.E.D.E.C.) s’inquiètent de voir l’école française de plus en plus confrontée au risque du communautarisme.

Apprenant par le quotidien La Croix du 12 janvier que des chefs d’établissements scolaires musulmans souhaitent bénéficier des contrats d’associations, le C.E.D.E.C. demande aux candidats à l’élection présidentielle qui n’ont pas encore pris position sur ce sujet de s’engager à réserver l’argent public aux écoles publiques, ce qui entraîne la suppression de tout contrat d’association. Sinon, ce qu’on accorde aux uns – essentiellement les écoles catholiques – devrait en toute justice être accordé aux autres (qui ne manqueront pas de revendiquer un « caractère propre »).

Nous devons refuser tout communautarisme pour sauvegarder l’unité nationale.

C.E.D.E.C.

CHRÉTIENS POUR UNE ÉGLISE DÉGAGÉE DE L’ÉCOLE CONFESSIONNELLE

C’est l’occasion de rappeler que la loi Debré a été votée un 31 décembre, ce qui en dit long, et qu’elle avait réuni 10.813.697 signatures contre elle, soit plus de la moitié du corps électoral de l’époque.

Annonces

  • Prochaine réunion

    Le groupe LAICITE AUJOURD’HUI poursuivra ses travaux le mercredi 3 mai, 18-20 heures, à la maison des associations.

    Thème du jour : Le cléricalisme

    Questions d’actualité

    Réunion suivante en juin : "indivisible, laïque, démocratique et sociale"