Episcopat et élections 2017

Lettre d’un prêtre à son évêque de Quimper et de Léon

« L’épiscopat adopte un comportement qui, dans le cas, relève bien à mes yeux de l’étrange tradition qui le conduit à faire preuve d’« indifférentisme » global (place ensuite à des positions particulières, rares, de tel ou tel évêque, en sens opposé) au plan politique si souvent au cours de l’histoire, notamment lorsqu’il ne s’agit pas directement d’une « législation » particulière (cf. récemment // mariage des couples homosexuels) provenant de la gauche de l’échiquier politique. Le moment présent me fait penser à 1940 et suite//régime de Vichy. Plus qu’affligeant - honteux. »

Lettre d’une paroissienne à l’archevêque de Tours

« Face à la déferlante des fanions accaparant à l’extrême droite l’identificatif "chrétien", il faut rassembler les voix des isolés ou des groupes minoritaires qui crient à l’imposture afin d’éviter le pire. Les évêques n’ont sans doute pas une compétence spécifique pour une parole politique, mais ils auraient quand même pu dire collectivement "l’idéologie du Front National n’a pas grand-chose à voir avec l’évangile".

Pour elle, son silence vaut prise de position.

.

JPEG

Sur ce même sujet : http://www.lemonde.fr/idees/article/2017/05/03/la-faute-morale-de-l-eglise-de-france_5121531_3232.html

Annonces

  • Prochaine réunion

    Le groupe LAICITE AUJOURD’HUI poursuivra ses travaux le mercredi 6 décembre, 18-20 heures, à la maison des associations, 26 rue maréchal Foch à Concarneau.

    Thème du jour : à déterminer

    Célébration 2017 de la loi de Séparation. Questions d’actualité