Introduction à la conférence : LAÏQUE ET CHRÉTIEN

, par  hdeb

Comme les années passées, cette soirée-conférence se situe dans le cadre de la célébration de l’anniversaire de la loi de 1905. Samedi matin, nous aurons un second temps : une cérémonie, au pied de l’arbre de la laïcité, place de l’Hôtel de Ville à Concarneau, à 11 heures. L’occasion pour tout citoyen qui le souhaite, d’exprimer son attachement aux principes républicains et à la laïcité en particulier. M. le maire de Concarneau sera présent. L’école de Keramporiel aura décoré l’arbre et les élèves du Centre ville nous auront préparé un chant de circonstance. Chacun y sera le bienvenu.

Nos partenaires de ce soir : A.L. Trégunc, A.L. St Philibert, la MJC Trégunc … ainsi que la L.D.H.

Savez-vous que Laïcité Aujourd’hui fête cette année ses 10 ans, 10 années de travaux très enrichissants pour les participants … 7 conférences … ?

Un petit historique : rappelez-vous :

  • En 2005 : La laïcité et la condition féminine, par Aliette Geistdoerfer
  • En 2006 : Application de la loi de Séparation des Eglises et de l’Etat dans le Finistère, en 1905, par Maurice LUCAS
  • En 2007 : Laïcité, valeur universelle pour le 21ème siècle, par Bernard BESRET
  • En 2008 : La laïcité, principes et enjeux actuels, par Henri Pena-Ruiz. Ceux qui étaient présents ici même ont encore à l’oreille notre conférencier nous disant en son entier « La rose et le réséda », le poème d’Aragon : « Celui qui croyait au ciel, celui qui n’y croyait pas ... »
  • En 2009 : Etre citoyen aujourd’hui, par Bernard TEPER
  • En 2010 : Médias et esprit critique, par Erik Neveu
  • En 2011 : Notre République laïque et l’islam, par Ahmed DJEBBAR

Et aujourd’hui : LAIQUE ET CHRETIEN par Mme Cabotte-Carillon.

Ces titres vous donnent déjà une idée de notre cheminement.

Lorsqu’il y a 10 ans, nous avons entrepris de nous attaquer à cette question de la laïcité, nos travaux nous ont naturellement très vite orientés vers l’histoire : « Vivre ensemble en paix »

  • Comment l’idée du modèle laïque, fondé sur une séparation des Eglises et de l’Etat, de l’espace public et de l’espace privé, avait-elle pu germer dans l’esprit de quelques uns ?
  • Comment avait-elle cheminé jusqu’à trouver sa forme aboutie ?
  • Comment était-elle passée dans notre législation ?
  • Comment, au fil du temps, avait-elle été acceptée par la quasi-totalité des français ? Avec cette petite pointe de curiosité : comment cela s’était-il passé à Concarneau et dans notre environnement proche dans les années 1900 ?
  • Qu’en est-il aujourd’hui ? Je vous renvoie à nos publications sur le site www.laicite-aujourdhui.fr

Au départ, nous avions une représentation générale, plutôt uniforme de chaque religion, du catholicisme en particulier, mais des autres aussi, même si l’islam présente ce grand clivage entre chiites et sunnites. Ahmed Djebbar nous a fait redécouvrir l’an passé combien la religion musulmane se décline en une multitude de petites branches à partir de ces deux pôles.

Notre perception est bien différente aujourd’hui : au sein des différentes religions, même si elles affichent encore une image d’unité, nous voyons se développer, de la part de leurs adeptes, des déclinaisons très diverses.

Il reste que nous continuons à nous heurter à une difficulté récurrente : chez nos interlocuteurs, la laïcité est encore très souvent perçue, voire désignée comme antireligieuse -Il y aurait opposition entre laïcité et religion-, et nous entendons régulièrement cette réplique : « Ce n’est pas toi, qui plus est membre de l’amicale laïque, qui va me faire croire le contraire »… que notre interlocuteur soit croyant … ou athée, d’ailleurs !

Il se trouve que 10 années d’activité ne se passent pas sans faire des rencontres de toutes sortes : un jour, un ami nous a interpelés : connaissez-vous N.S.A.E : Nous Sommes Aussi l’Eglise ? Ah ! … Qui sont-ils ? Nos recherches nous mènent rapidement au C.E.D.E.C. dont Monique Cabotte-Carillon est présidente et qui existait bien avant (dès 83), Chrétiens pour une Eglise Dégagée de l’Ecole Confessionnelle … puis nous découvrons la fédération Parvis, l’O.C.L. : l’Observatoire Chrétien de la laïcité … Des chrétiens avaient un observatoire de la laïcité ! … et en creusant davantage, nous avons découvert que ces mêmes chrétiens tenaient un discours encore plus exigeant que le nôtre vis-à-vis de la laïcité ! Voilà qui méritait d’être entendu.

Un peu plus tard, nous avons vu arriver des militants chrétiens dans notre groupe Laïcité Aujourd’hui … La surprise passée, nous avons rapidement et facilement cheminé ensemble, nos différences produisant une richesse insoupçonnée. Permettez-moi d’avoir ici une pensée émue pour notre ami François qui nous a quittés.

L’année passée, nous nous sommes invités au colloque du C.E.D.E.C., l’un des nombreux groupes de la fédération Parvis, et nous avons fait plus ample connaissance. Nous y avons rencontré des croyants qui exigeaient une application stricte de la loi de 1905 ; la chose n’est pas courante dans notre environnement proche ! Et nous avons voulu en savoir encore davantage.

Quels sont les arguments de ces chrétiens qui se situent dans le « courant d’air frais » qu’a créé Vatican 2 et qui ont une telle exigence de laïcité... … et de liberté ?

Ceci m’a rappelé Léon BOURGEOIS qui en 1901, disait déjà : "Les Églises libres dans l’État laïque souverain". ( voilà qui résume bien le concept de laïcité). Quatre années plus tard, la loi dira ceci :

Titre 1 - Principes :

Article 1er. La République assure la liberté de conscience. Elle garantit le libre exercice des cultes […]

Article 2. La République ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte […]

Est-ce là leur approche ?

Le plus simple était d’en parler ensemble et comme les années précédentes, nous avons souhaité vous faire partager cette rencontre. Puisse-t-elle permette à chacun, à chacune de faire un petit pas en avant dans sa réflexion personnelle !

« LAIQUE ET CHRETIEN » 

Nous avons soumis ces questions à Mme Monique Cabotte-Carillon, notre intervenante de ce soir :

Ces deux mots, sont-ils compatibles ? Jusqu’où ?

Aujourd’hui, ne sont-ils pas parfois, voire souvent, complémentaires ? Je pense là aux pratiques religieuses actuelles qui s’individualisent de plus en plus.

Comment un chrétien, une chrétienne, vit-elle son inscription dans une société institutionnellement laïque ?

JPEG

Le texte de la conférence est ICI.

Annonces

  • Prochaine réunion

    Le groupe LAICITE AUJOURD’HUI a prévu de poursuivre ses travaux le mercredi 4 octobre, 18-20 heures, à la maison des associations, 26 rue maréchal Foch à Concarneau.

    Thème du jour : à déterminer

    Questions d’actualité

    Prochain rendez-vous : le forum des associations, le 9 septembre au Porzou

    Bel été à chacune et à chacun