Laïcité et fonction publique

Travaux de la commission présidée par M. Emile ZUCCARELLI

Son but : apporter des réponses concrètes aux interrogations des agents publics

La difficulté - vécue ou appréhendée - liée à l’application de la laïcité découle de deux facteurs principaux :

- le manque de formation, qui alimente une peur de ne pas savoir comment ré
agir en cas de problème ;

- la sensibilité de la question : l’agent craint, même en se bornant à rappeler les règles applicables, de ne pas être ensuite soutenu par sa hiérarchie, et de nuire à la cohésion de son équipe.

20 recommandations

Le rapport détaille ces différentes propositions, qui toutes convergent vers une conviction profonde partagée par les membres de la commission :
la laïcité, expliquée et correctement appliquée, constitue un principe de liberté et une source d’émancipation qui bénéficie à tous, agents comme usagers et, de là, à la cohésion nationale.

JPEG

Notre commentaire : pour arriver à de telles recommandations, qu’en a-t-il été, ces dernières décennies, de la formation initiale et continue des acteurs de la fonction publique, à tous niveaux ?

Voir en ligne : Laïcité et fonction publique

Annonces

  • Prochaine réunion

    Le groupe LAICITE AUJOURD’HUI a prévu de poursuivre ses travaux le mercredi 4 octobre, 18-20 heures, à la maison des associations, 26 rue maréchal Foch à Concarneau.

    Thème du jour : à déterminer

    Questions d’actualité

    Prochain rendez-vous : le forum des associations, le 9 septembre au Porzou

    Bel été à chacune et à chacun