Laïcité et religion (extrait)

...Nous vivons dans un monde déchiré. Nous avons vu réapparaître des fanatismes politico-religieux. Quand je dis politico-religieux, je ne dis pas religieux, car je fais une grande différence entre la religion comme démarche spirituelle libre et parfaitement respectable et son instrumentalisation politique dans un projet de domination, qui lui aussi est politique.

Le plus grand contresens que l’on a fait et que l’on continue quelquefois à faire, soit par mauvaise foi, soit par ignorance, consiste à croire que la laïcité une machine de guerre contre la religion. Il n’est est rien.

La laïcité au contraire rend possible l’affirmation spirituelle et religieuse dans son caractère délié et désintéressé.

Ce n’est pas parce que la laïcité combat le privilège public de la religion quand il existe, qu’elle combat la religion. Combattre un privilège, ce n’est pas combattre une forme de spiritualité religieuse parfaitement respectable. J’en veux pour preuve, par exemple, la mémoire du grand poète de la république qu’était Victor Hugo.

Victor Hugo profondément croyant : « Je viens à vous, Père auquel il faut croire »

Et Victor Hugo, profondément laïque dans son discours contre la loi Falloux qui organisait le contrôle du clergé sur l’école, en janvier 1851 : « Je veux l’Etat chez lui et l’église chez elle ». Il donnait ainsi me semble-t-il, de façon anticipée, la formule essentielle de la laïcité.

La laïcité ne consiste pas à combattre l’église, à combattre la religion, mais à rappeler que la croyance religieuse ne doit engager que les croyants et que l’Etat républicain qui lie des croyants, des athées et des agnostiques se doit de les traiter également, sans privilège accordé aux uns ou aux autres.

...

Annonces

  • Prochaine réunion

    Le groupe LAICITE AUJOURD’HUI a prévu de poursuivre ses travaux le mercredi 4 octobre, 18-20 heures, à la maison des associations, 26 rue maréchal Foch à Concarneau.

    Thème du jour : à déterminer

    Questions d’actualité

    Prochain rendez-vous : le forum des associations, le 9 septembre au Porzou

    Bel été à chacune et à chacun