Laïcité positive (?) selon J.F.Kahn

Laicité positive (ou ouverte) selon Jean François KAHN

dans « Dernières salves »

Par définition, la laïcité impliquant la neutralité, la tolérance, l’acceptation du pluralisme et accessoirement la rationalité, elle ne saurait être que positive et ouverte.

Une laïcité peut et doit être positive (et ouverte) de la même façon qu’un pacifisme peut et doit être offensif (pour empêcher la guerre), une neutralité engagée (en faveur par exemple du désarmement).

Mais en réalité, ces expressions a priori superfétatoires désignent une laïcité qui, sous prétexte de se montrer positive à l’égard de tous ses contraires, serait largement ouverte sur l’ensemble des cléricalismes.

A ce titre, le président tunisien Ben Ali représente une démocratie positive, Mohammed VI au Maroc un républicanisme ouvert, et Vladimir Poutine un libéralisme à la fois ouvert et positif.

Annonces

  • Prochaine réunion

    Le groupe LAICITE AUJOURD’HUI poursuivra ses travaux le mercredi 5 avril, 18-20 heures, à la maison des associations.

    Thème du jour : Enseigner la laïcité

    Questions d’actualité

    Réunion suivante en mai : "le cléricalisme"