"Théorie du genre " à Quimperlé

Pressions cléricales vis à vis d’un établissement scolaire :

Nous avons réagi par ce communiqué ( que le journal Le Télégramme a passé en intégralité).

5 mars 2014

La section Françoise-Bosser de la Ligue des Droits de l’Homme et les Amicales laïques de Quimperlé et Concarneau souhaitent réagir après l’article sur le « genre » paru, hier matin, dans nos colonnes.

Dans un communiqué commun, elles « se félicitent de la position prise par la Cocopaq (Communauté de communes du pays de Quimperlé) face aux courriers demandant la suppression de la remarquable exposition "Questions de genre" ; expo réalisée par les élèves du club Unesco du lycée de Roz Glas dans le cadre d’un projet pédagogique visant à les faire réfléchir sur les relations filles-garçons ».

Et elles poursuivent : « Les continuelles tentatives d’immixtion rétrogrades que subit actuellement le système scolaire de la part, notamment, d’activistes religieux constituent d’inacceptables atteintes aux libertés de conscience, d’expression et de création. Elles sont évidemment à prendre au sérieux et doivent être à chaque fois combattues énergiquement ».

« Dans la droite ligne des objectifs qui lui sont assignés par le Code de l’Education, l’école doit, en effet, pouvoir poursuivre son travail, dans la sérénité, pour la compréhension et l’éducation des rapports entre les hommes et les femmes, entre masculin et féminin (voir les travaux d’E. Roudinesco sur la "théorie du genre"). Et le chemin est encore long vers l’égalité de droit ».

« En refusant de céder à la pression », concluent-elles, « La Cocopaq réaffirme avec force ces objectifs et rappelle simplement que l’égalité se construit, s’apprend... tout comme la démocratie.

Qu’elle en soit chaleureusement remerciée ».

La polémique, dans le Télégramme du 4 mars :

Word - 78 ko

Annonces

  • Prochaine réunion

    Le groupe LAICITE AUJOURD’HUI poursuivra ses travaux le mercredi 8 novembre, 18-20 heures, à la maison des associations, 26 rue maréchal Foch à Concarneau.

    Thème du jour : à déterminer

    Questions d’actualité